Le muret de Montesquieu Avantès

Ces murets sont le témoignage de savoir-faire anciens et servaient à délimiter les parcelles, au soutènement des chemins et des terrasses.

Ces murets sont en pierre sèche, c’est-à-dire, réalisés sans liant. Ils sont le témoignage de savoir-faire anciens et servaient à délimiter les parcelles, au soutènement des chemins et des terrasses. Au fil du temps, certains ont été plus ou moins détruits. Ils sont les témoins des pratiques agricoles qui ont façonné les paysages : les champs sont épierrés, le matériau est mis de côté puis utilisé pour délimiter une parcelle ou pour construire un muret entre deux affleurements.

Chantier réalisé par l’ISCRA fin 2019 ; financé par la commune de Montesquieu, le PNRPA, le département et la région ainsi que l’association « Montagne et Patrimoine » qui a participé en outre à ce chantier-école ouvert aux riverains, dans le but de sensibiliser aux techniques de la pierre sèche.